Ecole de La Source






Ecole de La Source



Ecole de La Source
Ecole de La Source
Ecole de La Source
Ecole de La Source

Ecole de La Source
Ecole de La Source
Ecole de La Source
Ecole de La Source
à venir

Etablissement Maternelle et Primaire Privé

Cliquez pour revenir à l'accueil

Extraits du                   et 

"Je suis parent d'élève de l'Ecole de La Source depuis 2002. Si l'année dernière on m'avait demandé de parler de cette école en quelques mots, je vous aurais fait part d'une liste interminable de choses extraordinaires partagées avec ma fille Wendy et l'équipe enseignante. Je vous aurais parlé de l'atmosphère harmonieuse des réunions parents-enseignants, de la joie éprouvée lors des différents spectacles, du jour où ma fille m'a raconté qu'elle et son amie ont prié pendant la récréation pour sa grand-mère qui ne se portait pas bien, de son enthousiasme pour aller à l'école. Je vous aurais parlé du jour où elle est tombée en jouant à la corde à sauter dans la cour de l'école. Ce jour là, j'ai reçu un message du Directeur m'annonçant que, s'étant cognée à la tête, elle avait été conduite à l'hôpital. Dès réception de ce message, j'ai appelé l'école; l'une des maîtresse m'a alors conseillé de rester chez moi (à ce moment là, je n'avais pas encore le permis de conduire et mon mari travaillait assez loin), à la sortie de l'hôpital, on me ramènerait ma fille à la maison. Quelques minutes plus tard, la porte d'entrée à peine franchie, Wendy se mit à vomir et son institutrice s'est alors chargée de rappeler l'hôpital pendant que je m'occupais d'elle. Ensuite, elle est restée un long moment avec moi à son chevet. Au moment de son départ, je l'ai remerciée et elle me répondit avec beaucoup de gentillesse que c'était naturel dans la mesure où elle considérait les enfants que les parents lui confiaient comme ses propres enfants.
En été 2003, j'ai eu mon permis de conduire. Depuis septembre, je viens régulièrement conduire ma fille à l'école et m'occuper de la cantine tous les mardis. Lors des différentes réunions de l'année précédente, j'écoutais, j'entendais parler des besoins et restais presque indifférente. Il faut le vivre pour le croire. J'invite chaque parent à venir passer au moins une demi-journée au sein de cet établissement et je suis convaincue qu'ensuite cela produira une réelle prise de conscience générale de la réalité des besoins financiers, matériels et humains. La tâche est immense et c'est aussi un défi à relever. L'union fait la force. Ensemble nous pouvons changer, améliorer certaines situations de notre école chérie et offrir ce qu'il y a de mieux à nos enfants, à commencer par un cadre agréable."




















"Nous sommes au terme de la première année scolaire de la maternelle de notre enfant. Nous profitons de cette fin d’année pour remercier Pierre, Adeline et toute l’équipe des enseignants pour le merveilleux travail qu’ils accomplissent auprès de tous ces enfants. L’attention particulière qui est apportée au caractère de chaque enfant, à sa relation au sein du groupe et à sa foi, est indispensable pour la construction de l’adulte de demain, en plus de l’éducation purement scolaire.Voir notre enfant s’épanouir dans son milieu scolaire est un vrai plaisir. Surtout quand nous entendons ce petit bout de chou dire qu’il aime toutes ses maîtresses et que son école est la meilleure, nous pensons que tout est dit et ne nécessite aucun autre commentaire ..."


"Jérémie notre fils est arrivé à l'Ecole de La Source après le CE1 passé dans le public. Il avait des difficultés surtout en lecture, dues entre autres à un CP double niveau, à plusieurs absences et changements d'enseignant cette année là ... Les résultats en fin d'année CE1 n'étaient pas brillants malgré les séances d'orthophonie et les aides que nous lui avons apportées. Nous avons alors décidé de l'inscrire à l'Ecole de la Source. Il a été accepté en CE2 à titre d'essai, le maintien en CE1 était envisagé en cas d'échec.
Les effectifs réduits, l'enseignement de qualité, le dévouement et l'engagement de l'équipe éducative sont venus à bout des difficultés de Jérémie. Aujourd'hui, il termine son CM2 et a eu régulièrement de bons résultats chaque année.
Un grand merci à tous."



"Mes enfants vont à l’Ecole de La Source et j’en suis très heureuse car je les vois épanouis et très motivés. Lorsque nous partons en déplacement avec mon mari et que nous leur demandons chez qui ils voudraient être gardés pendant ce temps-là, ils choisissent en général leurs maîtres et leurs maîtresses. L’école respecte et accompagne la personnalité de chaque enfant. Les enseignants sont très attentifs et établissent une relation profonde avec chacun. Le temps du repas se déroule dans le même esprit. Les rapports entre les enfants ne sont pas agressifs, les élèves plus en difficultés sont acceptés, ils se détendent et font de gros progrès à tous niveaux. Les relations entre parents et enseignants sont très ouvertes et chaleureuses. Il y a régulièrement des temps de fêtes joyeuses. Et pour finir, nos enfants grandissent dans la foi."

"En janvier 2008 Benoît est rentré à l'Ecole de La Source, après un premier trimestre et un début de 2ème trimestre très difficile. Il était en échec scolaire avec un enseignement sans aucune méthode et je ne parvenais à suivre son travail. A l'Ecole de La Source, Benoît a repris confiance et a progressé très rapidement grâce à une structure solide, une méthode de travail basée sur l'apprentissage de la grammaire, l'orthographe, …, il a connu le plaisir de la lecture grâce à un rallye-lecture. Benoît a réussi à améliorer son travail en mathématique grâce à son instituteur !
L'Ecole est source de plaisir et de richesse pour les enfants car chaque enfant est mis en valeur et si une difficulté apparait, elle est résolue grâce à un soutien et à un travail constant et soutenu. Chaque élève apprend le respect, le sens de l'effort, et les résultats sont là ; Benoît est épanoui, il est content d'aller à l'école et il n'est plus stressé ! Cette école apprend aussi l'entraide    et donne une véritable éducation chrétienne. Un grand merci à toute l'équipe enseignante. Mon seul regret : ne pas avoir connu l’Ecole de La Source plus tôt, car Benoît y aurait fait toute sa scolarité.


"Lorsqu'ils sont arrivés à l'Ecole de la Source il y a 1 an 1/2, nos enfants avaient perdu confiance dans le système éducatif : le petit avait toujours peur qu'on arrive en retard "à l'heure des mamans" et qu'on le laisse trop longtemps dans sa classe, le second était quasiment mutique en classe et avait "décroché" ; son ancien maître était maltraitant, tant en paroles qu'en actes et notre grande "sabotait" son travail, en rébellion silencieuse face à des humiliations répétées ; et oui, je ne parle pas d'une école du début du XXème siècle, mais bien d'une école de village en plein XXIème siècle ! mais assez sur ce sujet : ce qui compte aujourd'hui, c'est que nos trois enfants sont complètement épanouis et heureux (le mot n'est pas trop fort) à l'Ecole de la Source : ils y ont trouvé compréhension, amour et encouragement, mais également sens de la rigueur et de l'excellence ; leurs résultats scolaires se sont grandement améliorés ; si nous devions retenir une seule des nombreuses qualités de l'équipe enseignante, ce serait de dire qu'ils savent faire ressortir le meilleur de leurs élèves, en recherchant toujours à leur faire prendre conscience de leurs qualités et leurs dons, en toute simplicité et humilité. Enfin, à l'Ecole de la Source, nos enfants peuvent vivre leur foi naissante sans contrainte et à leur rythme.

Je terminerais en leur laissant la parole : "à l'Ecole de la source, on peut montrer ses différents talents grâce à toutes les activités, par exemple, la couture, la cuisine, etc..." "sans compter la gentillesse des professeurs, qui sont très patients." (Nina en Cm2) ; "l'école est super et on s'amuse trop là-bas ! et les instits sont très sympas et je travaille beaucoup mieux là-bas" "et j'aime bien jouer au ping-pong avec M. Pech."(William, en Ce2) ; "cette école est bien et on s'amuse bien" (Samuel en Cp)."


"Cette année nous avons eu à coeur de scolariser notre fils Florent à l'Ecole de la Source. Pour nous, placer son enfant dans une école chrétienne, c'est le placer dans un lieu où la bénédiction de Dieu repose parce qu'Il est Acteur du projet et Berger de chaque encadrant. C'est lui inculquer un enseignement qui inclut et non exclut Dieu. C'est le préserver et non le laisser heurter à tout va par toutes sortes de pensées, de paroles ou de comportements.
A l'Ecole de la Source, nous avons rencontré une équipe soudée, avec des enseignants qui respectent la direction et vice-versa, et qui portent une attention personnalisée à chaque enfant. L'organisation solidaire de l'équipe permet le développement des enfants et leur progression dans l'accueil, l'écoute et le confort, à la fois le leur et celui de leurs parents.
Nous pouvons témoigner que notre petit bout s'est vraiment épanoui cette année. Florent est entré dans le monde de l'école par la grande porte, comme tous les autres enfants. Sa joie d'aller à l'école était juste légèrement atténuée lorsqu'il rentrait de vacances passées au sein du cocon familial. Mais les progrès de notre fils ont été visibles de mois en mois. Sa maman, qui est aussi professeur, a pu suivre la qualité de l'instruction et s'en montre entièrement satisfaite.
Il y aurait beaucoup de choses à dire, mais nous les résumerons en un seul mot qui parle des enseignants de l'école : "Ils aiment nos enfants". Cela ne s'achète pas, mais cela se récompense par notre effort financier et humain, à nous parents."



"Nous sommes au terme de la deuxième année scolaire de présence de nos enfants à l'Ecole de La Source. Nous les voyons grandir, s'épanouir et s'affirmer selon leur propre caractère. Nous accompagnons les maîtres dans les apprentissages de base comme la lecture et le calcul et, ensemble, nous cultivons les qualités humaines de nos enfants, la gentillesse, la générosité ainsi que les qualités plus personnelles comme l'enthousiasme, le sens de l'humour et l'imagination. A ce jour, nous n'avons pas eu de mal au ventre matinal, de fièvre feinte, d'angoisse dissimulée. Aller à l'école reste un bonheur pour Pierre, Hélène et Irène."        


"Pour nous parents, c'est un privilège que d'avoir eu nos trois enfants à l'école chrétienne de La Source. Nous avons vu nos enfants progresser dans les matières de base du programme scolaire mais nous les avons vu aussi enthousiasmés et motivés! Même le dernier qui avait presque déjà développé une certaine allergie à l'école y a pris goût au point de trouver les temps de vacances un peu longs ! Merci aux enseignants de vous être armés de patience, de compréhension, d'attention, vous avez cherché à comprendre nos enfants, vous les avez aimés, et en fin de compte, vous les avez conquis, les rendant réceptifs à l'enseignement des matières nécessaires mais aussi au développement de leur caractère et de leur personnalité dans la perspective d'une vie engagée avec Jésus-Christ."

"Je connais bien l'Ecole de La Source puisque maire de la commune de Boissy l'Aillerie à l'époque où les responsables cherchaient un local pour s'établir, j'ai négocié avec le directeur la location des bâtiments communaux.
Des rapports amicaux se sont rapidement établis entre nous, j'ai assisté à leurs fêtes de Noël et de fin d'année, et j'ai apprécié leur pédagogie: j'ai constaté avec quelle délicatesse ils présentaient les prix obtenus par les élèves en mettant en exergue les qualités diverses de chacun des enfants.
J'ai constaté également la solidarité et le dévouement des parents lors de toutes les manifestations, car pendant les 18 ans que je me suis occupée de la gestion de nos deux écoles publiques, j'ai pu faire des comparaisons ... !
Enfin ils m'ont aidé moralement en me permettant de venir parler des plantes aux enfants et d'essayer de leur faire aimer celles-ci en les comprenant mieux. Bravo pour les enseignants, les parents et longue vie et prospérité à l'Ecole de La Source."



"
Nos enfants sont à l'Ecole de La Source depuis bientôt une année scolaire. Voici quelques points que nous avons particulièrement appréciés :
 - L'accompagnement personnalisé et l'acceptation de chaque enfant tel qu'il est, avec ses points forts et ses faiblesses. Dans ce cadre, il n'y a pas de "prise de pouvoir sur" l'enfant (à éviter absolument !)
- La communication facilitée entre enseignants et parents dans un souci commun de progression globale de l'enfant (physique, intellectuelle mais aussi humaine et spirituelle).
- Les échanges entre parents de l'école et les occasions extra-scolaires de se rencontrer (anniversaires, invitations, entraide…) qui permettent de décloisonner les différents mondes (famille, église, école) et de les enrichir.
- Enfin, la place laissée aux différentes expressions de la foi, différences indispensables qu'il nous appartient de cultiver dans la tolérance et le respect mutuel."
 

"Un CM2 à l'Ecole de la Source ; nous avons réussi à l'organiser pour notre fils Simon l'année dernière, malgré la distance !
Simon est vite marqué par l'exemple des enseignants et des bénévoles. Les temps bibliques les jeudis sont riches, les lectures bibliques en classe le matin, une motivation à continuer plus loin…
Simon a pu s'épanouir dans ce cadre béni, ce qui n'a pas manqué de favoriser le travail académique. Il a toujours brillé en maths, mais le plus beau, c'était de lui voir décerner le "Prix de la Lecture". Lui qui avait toujours mieux à faire que la lecture ! Merci Hélène pour le rallye lecture ! En fin d'année, qu'il était fier, comme chaque enfant, de recevoir un prix pour un trait de caractère, que ce soit la douceur, la simplicité d'esprit ou les câlins pour les plus petits ! En tant que parents, quelle surprise de voir chaque enfant, même les plus turbulents, reconnu et félicité pour un trait de caractère invisible à première vue !
Pour cette année réussie, qui, avec la production du très beau spectacle "
Tu es précieux", restera gravée dans nos mémoires, MERCI à toute l'équipe d'enseignants et de bénévoles de La Source." 

"Il est un lieu de vie réservé aux enfants
Mais ce lieu fait envie cependant aux parents
Qui sont les bienvenus parmi tous ces enfants,
Ensemble, devenus tellement différents.

Au milieu des rires, des cris d'enfants ravis,
Des exclamations super enthousiastes,
Les parents admirent leur enfant qui grandit
Dans ses émotions, pendant tous ces jours fastes.

Lieu de découvertes autant que d'apprentissages;
Ou l'on apprend très tôt comment devenir sage
Tout en développant des talents manuels,
Sportifs, de coeurs aimants et intellectuels.

Tous trouvent leur place dans ce havre de paix
Et d'épanouissement, aidés en cela par
Les encouragements de ceux qui mettent à part
Leur vie: avec grâce et un absolu respect.

Le ciment, le secret de tout ce grand amour:
C'est le Dieu créateur, maître de toute vie,
C'est Jésus le sauveur qui a donné sa vie,
Qu'on tient à honorer au fil de tous les jours.

Par conséquent, ce lieu est bien sûr différent,
Participant au mieux à faconner des grands
Qui auront du renom jusqu'au bout de leur course.
Ce lieu, porte un beau nom: l'Ecole de la Source."

"Je suis parent d'élève de l'Ecole de La Source depuis 2002. Si l'année dernière on m'avait demandé de parler de cette école en quelques mots, je vous aurais fait part d'une liste interminable de choses extraordinaires partagées avec ma fille Wendy et l'équipe enseignante. Je vous aurais parlé de l'atmosphère harmonieuse des réunions parents-enseignants, de la joie éprouvée lors des différents spectacles, du jour où ma fille m'a raconté qu'elle et son amie ont prié pendant la récréation pour sa grand-mère qui ne se portait pas bien, de son enthousiasme pour aller à l'école. Je vous aurais parlé du jour où elle est tombée en jouant à la corde à sauter dans la cour de l'école. Ce jour là, j'ai reçu un message du Directeur m'annonçant que, s'étant cognée à la tête, elle avait été conduite à l'hôpital. Dès réception de ce message, j'ai appelé l'école; l'une des maîtresse m'a alors conseillé de rester chez moi (à ce moment là, je n'avais pas encore le permis de conduire et mon mari travaillait assez loin), à la sortie de l'hôpital, on me ramènerait ma fille à la maison. Quelques minutes plus tard, la porte d'entrée à peine franchie, Wendy se mit à vomir et son institutrice s'est alors chargée de rappeler l'hôpital pendant que je m'occupais d'elle. Ensuite, elle est restée un long moment avec moi à son chevet. Au moment de son départ, je l'ai remerciée et elle me répondit avec beaucoup de gentillesse que c'était naturel dans la mesure où elle considérait les enfants que les parents lui confiaient comme ses propres enfants.
En été 2003, j'ai eu mon permis de conduire. Depuis septembre, je viens régulièrement conduire ma fille à l'école et m'occuper de la cantine tous les mardis. Lors des différentes réunions de l'année précédente, j'écoutais, j'entendais parler des besoins et restais presque indifférente. Il faut le vivre pour le croire. J'invite chaque parent à venir passer au moins une demi-journée au sein de cet établissement et je suis convaincue qu'ensuite cela produira une réelle prise de conscience générale de la réalité des besoins financiers, matériels et humains. La tâche est immense et c'est aussi un défi à relever. L'union fait la force. Ensemble nous pouvons changer, améliorer certaines situations de notre école chérie et offrir ce qu'il y a de mieux à nos enfants, à commencer par un cadre agréable."


"Nous sommes au terme de la première année scolaire de la maternelle de notre enfant. Nous profitons de cette fin d’année pour remercier Pierre, Adeline et toute l’équipe des enseignants pour le merveilleux travail qu’ils accomplissent auprès de tous ces enfants. L’attention particulière qui est apportée au caractère de chaque enfant, à sa relation au sein du groupe et à sa foi, est indispensable pour la construction de l’adulte de demain, en plus de l’éducation purement scolaire.Voir notre enfant s’épanouir dans son milieu scolaire est un vrai plaisir. Surtout quand nous entendons ce petit bout de chou dire qu’il aime toutes ses maîtresses et que son école est la meilleure, nous pensons que tout est dit et ne nécessite aucun autre commentaire ..."


"Jérémie notre fils est arrivé à l'Ecole de La Source après le CE1 passé dans le public. Il avait des difficultés surtout en lecture, dues entre autres à un CP double niveau, à plusieurs absences et changements d'enseignant cette année là ... Les résultats en fin d'année CE1 n'étaient pas brillants malgré les séances d'orthophonie et les aides que nous lui avons apportées. Nous avons alors décidé de l'inscrire à l'Ecole de la Source. Il a été accepté en CE2 à titre d'essai, le maintien en CE1 était envisagé en cas d'échec.
Les effectifs réduits, l'enseignement de qualité, le dévouement et l'engagement de l'équipe éducative sont venus à bout des difficultés de Jérémie. Aujourd'hui, il termine son CM2 et a eu régulièrement de bons résultats chaque année.
Un grand merci à tous."

Cliquez pour revenir à l'accueil

Je m'appelle Eliezer, j’ai 7 ans. Je fais l'Ecole à la maison avec ma maman. Ma maman s'appelle Sylvie. Merci Adeline pour le livre Sami et Julie. Je l'aime beaucoup parce qu'il encourage les enfants à écrire les lettres de l'alphabet et les majuscules. J'ai fini le livre et j'ai bien aimé. Grâce à vous, je peux maintenant utiliser le stylo-plume. Merci de continuer et je suis sûr que vous allez faire encore mieux !

  

"Cette école a été une bouffée d'oxygène pour nous et notre fils. Quel bonheur d'emmener son enfant tous les jours à l'école dans la joie, sans pleurer ! Que de plaisirs à aider à organiser les évènements de l'année, ses bons moments passés avec vous. Pendant ces trois années notre fils a retrouvé confiance en lui, il n'était plus le "nul de la classe", le dernier ... laissé dans un coin. Il a aimé ses enseignants et a retrouvé le goût d'aller à l'école. Moment trop court dans sa vie scolaire. Nous vous devons beaucoup.

"Mathis est entré à l'Ecole de la Source après une scolarité difficile et un redoublement en CE1. Quel bonheur de le voir aujourd'hui après trois années passées, épanoui et heureux, avec un bon niveau et un passage assuré en sixième. Il a repris confiance en lui et a retrouvé le goût de l'école car l'équipe enseignante arrive à tirer le meilleur de nos enfants, en particulier à travers les différents ateliers d'arts plastique et autres. Merci aux enseignants pour leur soutien sans faille, pour leurs prières dans les épreuves que notre famille a traversées .C'est aujourd'hui une bénédiction d'avoir passer ces années à leurs côtés car ils nous ont livré en partage: la foi,l'espérance et l'amour et grâce à cela nous avons confiance en l'avenir. Que Dieu bénisse cette école." 

"L’Ecole de la Source nous a ouvert chaleureusement ses portes en septembre 2012. Nos 2 enfants Erika et Louka ont eu la chance de partager chacun une année charnière, l’année de CP pour Erika et la 1ère année de Maternelle pour Louka. Les qualités d’apprentissage de la lecture d’Adeline Cecconello, sa sensibilité, son adaptabilité aux enfants, sa psychologie, sa disponibilité, son amour ont été de réels atouts pour notre fille et sont réellement appréciables pour des parents qui confient leurs enfants. Nous avons une pensée particulière aussi pour Lysie et Hélène. Louka a eu un excellent premier contact avec l’école et la vie en communauté en compagnie de Sandra et Régina qui ont su l’accueillir en cours d’année et l’entourer de telle sorte qu’il s’intègre facilement et que l’on constate de grand progrès en quelques mois. Nous remercions sincèrement toute l’équipe et vous souhaitons de nombreuses années de bonheur en espérant que vos grands projets pourront se concrétiser."


"Notre fils Colin est arrivé à l’Ecole de La Source il y a tout juste deux mois. Jusque là; il n’avait eu de l’école que des expériences négatives, amplifiées par une angoisse née de son histoire, qui prend chez lui la forme immédiate de la provocation, de l’agréssivité et de la recherche des limites. Depuis deux mois, et même si nous avons conscience que son comportement continue de nécessiter une attention et un encadrement très présents, nous constatons, emerveillés, une évolution quotidienne :
- d’abord dan son rapport à l’école : pour la première fois, Colin s’y rend avec joie (même si le moment de séparation continue d’exiger un certain rituel), il y a des amis, il sait qu’on l’aime comme il est, et il commence à comprendre "à quoi sert l’école".
- dans sa relation aux autres, à tous les autres : ses amis, ses voisins, nos amis, le reste de la famille et bien sûr, nous, ses parents. Colin parait enfin rassuré, et sa relation au monde en est transformée. Vous avez su lui donner, toutes et tous, exactement le cadre dont il avait besoin, fait d’amour et de fermeté. Nous vous remercierons jamais assez pour votre générosité."


"En tant qu’enseignante en langues étrangères et formatrice en français auprès d’adultes, je témoigne et atteste que l’esprit d’élite, de critique et de négativisme, ainsi que le pessimisme si repandus dans nos écoles françaises sont aux antipodes des objectifs pédagogiques, moraux et relationnels vitaux de tout enseignant digne de ce nom. Comment permettre à la jeunesse de s’épanouir, de grandir en sagesse, en vérité et surtout en sécurité pour devenir des citoyens français stables si de telles influences continuent à ravager l’esprit de nos enfants et de nos jeunes ?
Qui pourrait contester le malaise grandissant de notre système éducatif ? Alors pourquoi ne pas oser prendre en considération, même s’il semble être un travail de fourmi, l’engagement d’enseignants et d’éducateurs ayant de véritables valeurs qu’ils savent vivre et transmettre, valeurs étouffées par le système ambiant alors que, fondamentalement, tout être humain y aspire ?
C’est le cas de Mr et Mme Cecconello qui se sont consacrés à la vision de l’éducation chrétienne. Ils voient des résultats, j’en vois aussi parmi les élèves de ma connaissance fréquentant leur établissement. Leur comportement est différent, leur état d’esprit, leur mentalité sont façonnés de façon telle que les élèves croissent de manière authentique selon les valeurs enseignées et vécues. Je ne peux que recommander plus que vivement leur travail d’équipe. Le fruit en sera des citoyens français précieux dont nous pourrons être fiers. Patience ..."


"Avant tout un peu d’histoire : Mélodie ayant été maltraitée par son instituteur, nous l’avons retirée de l’école au cours de l’année. Nous avosn alors essayé de lui trouver une autre établissement scolaire, tâche ardue. En désespoir de cause, après bien des démarches infructueuses, j’ai demandé à une amie si elle ne connaissait pas une école où les enfants se sentaient bien ; elle m’a alors fait l’éloge de l’Ecole de La Source, où elle s’occupait du ménage. Suite à cette conversation, nous avons rencontré la Direction qui nous a expliqué le fonctionnement de l’école et notre fille y a été acceptée après une période d’essai d’une semaine. En tant que parents, nous avons pu constater un réel changement dans l’attitude de Mélodie ; elle qui ne voulait plus aller à l’école se levait maintenant de bon coeur. Une petite anecdote en passant : la première fois où j’ai accompagné Mélodie, j’ai eu l’impression d’arriver sur une autre planète, en écrivant cela, ce n’est pa du tout péjoratif, bien au contraire. L’Ecole de La Source n’est pas une école ordinaire, en effet, l’arrivée dans la cour de cet établissement est différente ; les adultes comme les enfants viennent vous souhaiter la bienvenue, on se sent vraiment accueilli. Le suivi éducatif de l’enfant est complet autant sur le plan scolaire que sur le plan spirituel. Au niveau scolaire, c’est du travail à la carte dans le sens où l’enfant évolue suivant son rythme, ses capacités. Adeline, institutrice de Mélodie, a pris le temps de réparer les blessures de notre fille avec beaucoup d’amour tout en restant ferme quand il le fallait. Sur le plan spirituel, Mélodie s’est ouverte au bonheur de la foi, elle apprend à vivre selon l’enseignement biblique qu’elle reçoit. Apprendre à pardonner, à aider et à respecter l’autre, c’est très important et je sens que ma fille est plus ouverte aux autres et au monde. A ceux qui pourraient penser que les enfants sont trop protégés, je répondrais que la force intérieure qu’ils reçoivent les aide à mieux s’épanouir.

J'ai fait un rêve...

Sur les bancs du lycée, il y a une vingtaine d'années ...

Comme un pion sur l'échiquier de l'éducation nationale,

Etriquée dans une orientation mal choisie et banale,

J'ai fait un rêve...

J'ai rêvé l'enseignement des enfants,

considérés, encouragés, reconnus et aimés,

chacun valorisé par son talent, quel qu’il soit, différent...

Idéal ou réalité...?

Je ne pouvais le deviner, seulement le rêver,

Face à ma dure réalité du moment...

Pour le rejoindre, garder l'espoir,

J'ai chercher au fond des tiroirs,

Quelle serait bien la profession qui puisses combler mes illusions...

Educateur spécialisé...?? Je ne le sais ???

Comment savoir… j'ai donc testé !

C'est là que Dieu m'a orienté, LUI, nouvellement rencontré,

dans une nouvelle direction, via formation Mathurin Cordier...

C'était en 93… et elle me fut de braise ...

L'écaille de mes yeux est tombée, l'écorce de mon cœur

s'est fendillée,

les murailles de mon esprit se sont effondrées,

Et j'ai réalisé que mon rêve était réalité,

Qu'il n'était pas qu'illusions,que c'était Sa vision,

La Vision de Mon Père, pour des générations...

semée dans mon cœur bien avant, lorsque je considérais

l'éducation sur les bancs...

Il l'a gravée dans mes entrailles,

un sceau indélébiles,

qu'importe les...

Tantôt feu dévorant, ou lumignon ardent,

Elle est là, elle demeure, chaque jour, à toute heure,

pour me rappeler à chaque instant,

ce que doit être véritablement,le cœur d'un enseignant.


                                     Evelyne Pereira

                                                        enseignante à l’Ecole de La Source depuis 16 ans

  

  

Je tenais à vous remercier d'avoir accueilli mon enfant au sein de votre établissement durant cette année 2015/2016. École chaleureuse et très à l'écoute des familles, la douceur des maîtresses et votre sympathie m'arrachent le cœur de vous quitter. Si seulement toutes les écoles pouvaient être comme la vôtre, il y aurait plus de gens heureux sur terre.

  

Cette nuit je ne dors pas ... réveillée par mon bébé et dans l'incapacité de me rendormir suite à une journée remplie d'émotions.

Aujourd'hui je suis allée à l'Ecole de La Source.

Pendant la remise des prix, Adeline qui n'a pas beaucoup changé, m'a demandée de partager mes souvenirs. Ce n'était pas prévu alors je n'avais rien préparé et j'étais prise au dépourvu. J'ai pourtant l'habitude de parler devant du monde mais je n'ai pas vraiment réussi à vous dire.

J'aurais dû m'assoir sur cette estrade où je suis repartie remplie d'émotions en 1993. J'avais 7 ans à nouveau et le coeur débordant de souvenirs plus touchants les uns que les autres. J'ai regardé cette cour où nous avons joué avec Charlène, Eunice et Noémie pendant des heures, il y a 24 ans. C'était le début de ma vie, et quel début ! Nous étions les tout premiers élèves d'un projet fou conduit par nos parents et Dieu.

J'aurais voulu vous dire comment Pierre nous racontait des blagues sur les écureuils pendant la récrée, nous apprenait qu'il y a toujours un "s" à "toujours" et que pour se souvenir d'où viennent les voitures qui portent le "CH", il faut se rappeler qu'il y a le meilleur chocolat en Suisse.

J'aurais voulu vous raconter comment j'ai retrouvé ma classe et avec elle, Jérémie, Ulysse, Marie-Anne, Peter, Marc..

Donatienne, Edith, Patricia, l'église de Jouy, nos parents... Nos parents si présents et engagés pour leurs enfants. En traversant la cantine, j'ai vécu à nouveau, nos spectacles de Noël déguisées en fleur, en Joseph (à défaut d'être Marie) ou encore en princesse... Mais je me suis aussi souvenue de la cantine où nous mangions les plats tous différents et préparés par nos mamans, en chantant : "un ami à gauche, un ami à droite, à tous bon appétit, titi !".

En traversant le préau, je me suis rappelée nos matins tous ensemble à chanter et prier. De la douce voix d'Adeline et de ses paroles. Un jour alors que mon coeur et celui de Noémie, étaient "brisés" par un même chagrin d'amour, elle nous a expliquées combien il est important de ne pas "réveiller l'amour avant qu'il ne soit le temps..."

Je me suis souvenue du camping-car de Marion et Gaël dans lequel je suis repartie en mars 1995 car mon petit frère venait de naître. J'ai revu les longues robes d' Eunice, les billes de Laurène que j'avais gagnées, Ruben en train de jouer avec les pneus, moi me cachant derrière le"bar" dans la cour, et puis d'avoir le coeur brisé en quittant l'école à la fin du Cm2 !

Enfin, je me suis souvenue de l'essentiel. D'avoir été aimé et d'aimer ! D'avoir une très grande famille. D'avoir développé ma foi et ma connaissance de l'amour de Dieu.

Puis tout à coup, ils ont appelé mon mari qui portait dans ses bras notre fils Ezékiel et je suis revenue à ma merveilleuse réalité.

Aujourd'hui, j'ai eu 7 ans et ça faisait drôlement longtemps que je n'avais pas eu 7 ans...

Merci à tous ceux qui ont contribué à une école exceptionnelle, une école merveilleuse, une école que j'aime.


Noémie... encore un moment rempli de souvenirs et d'émotions de te revoir, toi avec qui on a vécu tant de choses précieuses qui nous ont construites et fait de nous qui nous sommes aujourd'hui, des mamans à notre tour qui investissons dans le futur de nos enfants en voulant le meilleur pour eux...

 Anaelle